E. Renouvelables, TV

Solaire : vers des cellules hybrides plus efficaces ?

cellule_monocrystallin

L’énergie solaire peut être utilisée pour produire de l’électricité par un effet photovoltaïque, ou en exploitant la chaleur produite par la lumière. Si des systèmes hybrides existent déjà actuellement, principalement pour produire à la fois de l’électricité et de la chaleur, les scientifiques de l’Université Yonsei en Corée du Sud auraient développé un nouveau dispositif permettant d’augmenter le rendement électrique d’une cellule solaire de plus de 20%.

Dirigés par le professeur Kim Eunkyoung, les chercheurs de l’université de Yonsei ont placé une cellule solaire à colorant au dessus d’un film réalisé à partir d’un polymère conducteur transparent appelé PEDOT, auquel ils ont ajouté une seconde couche constituée d’un matériau pyroélectrique et d’un dispositif thermoélectrique.

Lorsque ce dispositif est exposé à la lumière du soleil, la cellule photovoltaïque absorbe une partie de la lumière et l’utilise pour produire de l’électricité. La lumière qui n’a pas été captée par la cellule passe quant à elle à travers le film PEDOT, réchauffant la couche pyroélectrique et activant ainsi le dispositif thermoélectrique pour produire plus d’électricité.

Selon les chercheurs, cette configuration produirait une tension cinq fois plus élevée que les autres systèmes hybrides existant actuellement, et permettrait d’obtenir un rendement 20% supérieur à celui d’une cellule solaire classique. Reste à savoir si cette hausse de la production sera suffisante pour justifier les coûts supplémentaires liés à la conception de ces cellules hybrides.

 

 

Source: lenergeek.com

Crédits photo : American chemical society

A Propos de l'auteur