Europe

François Hollande annonce le doublement d’un appel d’offres en France

Visite Francois_Holland

Le Président français François Hollande a annoncé le 20 août le doublement d’un appel d’offres du gouvernement dans le domaine de l’énergie solaire. «Le gouvernement a déjà lancé un appel à projets pour 400 mégawatts et les dossiers ont été déposés au mois de juin», a rappelé François Hollande au cours d’une discussion avec des industriels sur le développement de l’industrie solaire, à l’issue d’une visite à l’Institut national de l’énergie solaire au Bourget-du-Lac (Savoie). Mais «beaucoup plus de projets que prévu ont été présentés. Donc j’ai décidé qu’on allait augmenter de 400 mégawatts l’appel d’offres», a-t-il déclaré, cité par l’AFP. «De 400 nous allons passer à 800, nous allons doubler pour que vous puissiez avoir beaucoup plus de capacités de développement», a ajouté le Chef de l’État à l’intention des chefs d’entreprise.

L’appel d’offres en question – le troisième du genre – avait été lancé en septembre 2014 et portait à la fois sur des installations photovoltaïques au sol et sur des toitures de grande taille, rappelle l’Agence de presse française. Or «les offres déposées le premier juin 2015 ont fait apparaître une très forte souscription pour les lots de centrales au sol : près de 2.000 MW ont été déposés, pour 200 MW de puissance appelée», a précisé dans un communiqué le ministère de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie, toujours selon l’AFP. Les 400 MW supplémentaires annoncés représenteront «quarante à soixante projets» de plus, a ajouté le ministère. Ce dernier a souligné par ailleurs les prix très bas proposés par les candidats. «Pour la première fois, ces prix sont comparables aux prix d’achat de l’électricité éolienne», observe-t-il. Les résultats de l’appel d’offres seront annoncés «dans les prochaines semaines», a poursuivi le ministère, ajoutant que les projets retenus auraient ensuite un délai de deux ans pour être mis en service. «Pour la filière photovoltaïque, aujourd’hui en proie à de graves difficultés, faute d’un marché intérieur suffisant, cette annonce (…) redonne des perspectives de marché à l’ensemble des acteurs», s’est félicité dans un communiqué le Syndicat des énergies renouvelables, qui revendique 400 adhérents.

Source: S.N. avec agences, LE MATIN

A Propos de l'auteur