Gaz

Energie : Le raffineur continue de plomber les réalisations du secteur

une-flamme-propre

En dépit d’une activité en hausse de 11,4%, avec un chiffre d’affaires sectoriel de 59,6 milliards de DH, le bénéfice des sociétés cotées du secteur énergétique est en chute libre. Il a en effet reculé de 69% pour totaliser 254 MDH en raison surtout du résultat déficitaire qu’a dégagé la Samir. Dans le détail, le chiffre d’affaires du raffineur a augmenté de 10,4%, à 55 milliards de DH consécutivement à l’amélioration du chiffre d’affaires national de 7% et à l’export de 39%. Notons toutefois que cette progression n’est pas consécutive à une augmentation des volumes, mais plutôt à un effet prix avec une progression de 11%. Les volumes sont plutôt restés stables, à 7,1 millions de tonnes. Cela dit, le résultat d’exploitation s’est dégradé de 56,7%, à 509 MDH à cause notamment des investissements engagés dans le projet d’extension de la capacité de raffinage. Ceci, en plus de la dégradation du résultat financier de plus de 30% sous l’effet de l’aggravation du poids de la dette, a plongé le résultat net part du groupe dans le rouge pour atteindre -130 MDH.

gaz

De son côté, Afriquia Gaz a réussi a tiré le niveau de ses bénéfices vers le haut suite à la bonification de ses volumes de ventes de 4,6%, à 894 520 tonnes métriques. Ce qui a permis à la société de réaliser un chiffre d’affaires de 4,6 milliards de DH, en accroissement de 24,8%. Dans le même cadre, le résultat d’exploitation affiche une progression de près de 17,7% pour se situer à 563 MDH. Du coup, le bénéfice du groupe s’est élevé à 385 MDH, notant ainsi une progression de 10%.

Source: La Vie éco

A Propos de l'auteur