E. Renouvelables, Europe

Première en France : une hydrolienne est raccordée au réseau électrique

Sabella-D10_photo-de-Laurent-Lê-Quan-Tho-560x400

Immergée par 55 mètres de fond depuis le 25 juin dernier,l’hydrolienne de Sabella est enfin connectée à la terre de l’île d’Ouessant.  Et ce grâce au câble électrique long de 2 kilomètres que l’équipage de « l‘argonaute » a posé à travers le passage du Fromveur. La machine fournira à terme environ 15 % de la consommation électrique annuelle de l’île.

C’est depuis le pont de l’Argonaute, au sec mais en pleine nuit, que les connexions électriques et optiques ont pu être effectuées, avant que le câble ne soit remis à l’eau.

La puissance de l’hydrolienne Sabella D10, turbine de 450 tonnes, 17 mètres de haut et équipée d’un rotor d’un diamètre de dix mètres, est normalement d’1 mégawatt. Mais au cours de sa première année d’exploitation, elle sera limitée à  250 kilowatts.

Après une dernière phase de tests d’une dizaine de jours, la machine sera reliée au réseau électrique au-dessus du petit port d’Arlan, pour le raccordement effectif avec le réseau électrique d’Ouessant. L’hydrolienne deviendra ainsi la première turbine raccordée à un réseau électrique en France (et d’ici quelques mois, une première hydrolienne sera reliée au réseau du continent par EDF).

Dans le cadre de la réalisation d’une ferme hydrolienne pilote baptisée « Eussabella », deux à trois autres machines de 15 m de diamètre devraient rejoindre la première hydrolienne immergée. L’ensemble devrait fournir entre 50 et 70 % des besoins en électricité de l’île qui compte 850 habitants à l’année et jusqu’à 5 000 l’été. Le coût de ce projet, soutenu par la région Bretagne et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) est de 13 millions d’euros.

Ce projet est significatif pour une île qui produit toujours son électricité à l’aide de quatre groupes électrogènes alimentés au gazole. « Il faudra composer un bouquet énergétique pour tendre vers une certaine autonomie« , résume le maire d’Ouessant.

 

Source: lenergiedavancer.com

Crédit photo : Laurent-Lê-Quan-Tho

A Propos de l'auteur