E. Renouvelables, International, TV

Le courant continu au service des énergies renouvelables

1114785_le-courant-continu-au-service-des-energies-renouvelables-web-tete-02129832953_660x352p

L’ingénieur Suédois Gunnar Asplund (ABB) a fortement contribué à l’amélioration des performances du transport d’électricité. Il est finaliste du Prix de l’inventeur européen dans la catégorie Industrie.

Pertes de puissance, pylônes qui défigurent le paysage… le transport d’électricité entre des lieux de production (parc d’éoliennes off-shore, fermes solaires, barrage hydro-électrique,etc.) éloignés des lieux de consommation possède quelques inconvénients. Mais les recherches sur le courant continu haute tension menées par Gunnar Asplund chez ABB apportent aujourd’hui une réponse satisfaisante. Les lignes à haute tension peuvent désormais être enterrées et les pertes réduites.

L’ingénieur suédois Gunnar Asplund a travaillé plus de 35 ans chez l’industriel et énergéticien ABB. Ses travaux de recherche sur le courant continu lui valent aujourd’hui d’être nommé pour le Prix de l’inventeur européen décerné par l’Office européen des brevets (OEB).

ACDC ou la bataille entre courant alternatif et continu

Depuis l’utilisation de l’électricité comme source d’énergie domestique, la distribution et le transport sont des préoccupations majeures pour les énergéticiens. Au début, le courant alternatif a été préféré au courant continu pour des question de facilité de mise en œuvre. Mais dans les années 1950, les recherches sur le courant continu démontrent son potentiel pour le transport à haute tension sur des courtes distances.

Asplund et ses équipes d’ABB font franchir un nouveau pas au courant continu. Leur solution appelée HVDC light repose sur le développement notamment d’une station relai (convertisseur VSC) qui rend possible le transport sur de longues distances et avec des lignes enterrées. Gunnar Asplund voit loin : « d’ici 2030, il sera possible d’alimenter l’Europe uniquement avec de l’énergie renouvelable, produite par exemple par des panneaux solaires au Sahara… »

Asplud travaille sur la route électrifiée

La technologie brevetée par Asplund et ABB est en service depuis les années 1990, notamment pour relier des parcs éoliens en mer au réseau électrique continental. Le marché du transport d’électricité par courant continu haute tension est estimé à plus de 8 milliards d’euros avec des prévisions de forte croissance dans les prochaines années.

Mais Gunnar Asplund, retraité d’ABB, est aussi sur un autre projet. Il a fondé une start-up baptisé Elways. Son ambition est d’électrifier la route. Ce qui permettrait aux véhicules de rouler tout en se rechargeant. Une vingtaine de brevets ont été déposés pour ce projet.

Source: www.lesechos.fr

A Propos de l'auteur