E. Renouvelables, Europe, Solaire Photovolataïque, Solaire Thermique

Ce que nous apprend l’Allemagne de l’emmergence de son industrie solaire – Partie 1

Panneaux PV intégrés au toiture d'une maison

Cet article a été écrit en vue de comparer la progression et le développement de l’énergie solaire entre l’Allemagne et les Etats Unis. Nous l’avons légèrement modifié afin d’inclure le cas du Maroc aussi.

L’Allemagne est un pays qui ne cesse de nous impressionner. Son succès dans le domaine de l’énergie solaire est fulgurant et il y a beaucoup de choses que nous pouvons apprendre de ce pays.

Dans l’article suivant, nous présentons 10 grandes leçons que nous avons apprises du succès de l’industrie solaire en Allemagne. Ces leçons seront publiées sur cinq parties.

1. Les tarifs de rachat (appelés aussi  CLEAN contracts aux États-Unis) peuvent stimuler la croissance de l’énergie solaire comme rien d’autre :

Eh bien, peut-être que d’autres choses pourraient stimuler la croissance encore plus, mais rien ne l’a été à ce jour. L’Allemagne demeure leader dans l’énergie solaire au monde. Fin 2011, elle avait plus de puissance solaire par habitant que tout autre pays, plus de puissance solaire installée par rapport à la production d’électricité que tout autre pays à part l’Italie (qui a aussi utilisé les tarifs de rachat), et plus de puissance solaire par unité de PIB que tout autre pays à part la République tchèque (qui a également suivi l’exemple de l’Allemagne et implémenté les tarifs de rachat). De toute évidence, l’Allemagne et ceux qui l’ont suivi avec leurs propres tarifs de rachat ont connu plus de croissance en puissance solaire que d’autres. Ceci est le coup de pousse que nous manquons au Maroc. Pour stimuler et développer l’industrie solaire au Maroc il n’y a pas mieux que de garantir un tarif de rachat d’électricité « verte ». L’adoption d’une telle approche n’est certainement pas simple du tout, du fait déjà de la non uniformité des tarifs d’électricité dans les régions marocaines, en plus de la multiplicité des acteurs (ONEE et les différents Régies). C’est vrai que cette action est difficile mais pas impossible. De multiples solutions peuvent être envisagées et la proposition d’un tarif de rachat est un levier essentiel qui garantira l’essor de l’industrie solaire au Maroc. Si non, pourquoi des particuliers ou même des industriels achèteront l’électricité « verte » qui est plus chère ?

 gchart-policy-share-of-world-solar-capacity[2]

2. Un marché d’énergie solaire plus mature qui vend l’électricité solaire à un prix beaucoup plus bas :

Les panneaux solaires sont une marchandise mondiale. Leur prix est essentiellement le même tout autour du monde. Cependant, les «coûts accessoires» d’un système d’énergie solaire peuvent varier énormément. En 2012, les installations solaires allemandes coûtaient un peu plus que la moitié du coût de leurs analogues Américaines. A cette époque, les systèmes allemands étaient installés avec une moyenne de 2,24 $ par watt,

contre une moyenne de 4,44 $ par watt pour les systèmes américains. Maintenant, les systèmes américains sont à environ 4,00 $ par watt, mais les systèmes allemands ont eux aussi baissé de prix pour atteindre 2,00 $ par watt.

Nous ne disposons pas d’informations précise sur les « coûts accessoires » au Maroc, mais ce qui est certain est que ces coûts sont encore élevés ce qui constitue un autre obstacle de poids à l’intégration de l’énergie photovoltaïque au Maroc.

Comparaison des coût d'installation PV pour le résidentiel : Allemagne Vs Etats Unis

Comparaison des coût d’installation PV pour le résidentiel : Allemagne Vs Etats Unis

Coût d'installation de 4kW PV : Allemagne Vs Etats Unis

Coût d’installation de 4kW PV : Allemagne Vs Etats Unis

Article Traduit par : Younès Belarbi

Source : cleantechnica.com

Zachary Shahan est un spécialiste américain en énergies renouvelables et environnement, il est le directeur et le fondateur des deux sites : Cleantechnica.com et Planetsave.com

A Propos de l'auteur