Uncategorized

L’Allemagne et le Maroc déterminés à renforcer leur coopération

L’Allemagne et le Maroc sont déterminés à renforcer leur coopération en matière de transition énergétique et de prévention et réduction des effets des changements climatiques dans la perspective de favoriser l’échange d’expérience bilatéral en matière d’énergie durable et d’efficacité énergétique au niveau local.

«Nous nous félicitons du partenariat et de la coopération entre l’Allemagne et le Maroc dans le domaine de la transition énergétique. Les deux pays luttent main dans la main en matière de promotion de cette transition, de prévention et de réduction des effets des changements climatiques», a souligné, mardi à Rabat, la chef de la coopération de l’ambassade d’Allemagne au Maroc, Ingrid Barth, en marge des travaux d’une conférence maroco-allemande sur la transition énergétique au niveau local.

Elle a, dans une déclaration à la MAP, affiché la disposition de son pays à renforcer et dynamiser davantage cette coopération, l’objectif étant de promouvoir l’échange d’expérience dans les domaines de l’énergie durable et de l’efficacité énergétique dans les communes.

De son côté, le président du Conseil de la Commune urbaine de Chefchaouen, Mohamed Sefiani, a qualifié «d’important» l’échange d’expériences avec l’Allemagne en matière d’énergies renouvelables pour les communes du Royaume, eu égard à la grande expertise allemande dans ce domaine.

Organisée par le secrétariat du Partenariat énergétique maroco-allemand, en collaboration avec le ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, cette conférence de deux jours (27-28 octobre) est marquée par la participation de plusieurs responsables locaux et communaux ainsi que les représentants de nombre de départements et organismes des deux pays.

Au menu de cette conférence, figurent notamment des tables-rondes dédiées à l’aménagement du territoire et l’efficacité énergétique, la production et l’utilisation des énergies renouvelables, la gestion de la transition au niveau des communes, la participation de l’industrie et du citoyen ainsi qu’aux modèles de financement.

Satisfaire 42% de la consommation électrique à base d’énergies renouvelables jusqu’en 2020, réduire la consommation énergétique de 15% à l’horizon 2030 et réduire les émissions des gaz à effets de serre d’au moins 13% jusqu’en 2030, sont les objectifs du Maroc en termes d’énergies renouvelables, d’efficacité énergétique et de protection de climat.

L’Allemagne avait commencé sa transition énergétique depuis le début des années 2000. Elle a conclu que cette mission ne pourrait réussir qu’avec une forte décentralisation de la production d’énergie et l’intégration des collectivités et acteurs locaux.

Le Partenariat énergétique maroco-allemand a été initié, le 3 juillet 2012, par la signature de la déclaration d’intention entre le ministère fédéral allemand de l’Economie et de l’Energie, et le ministère marocain de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement. Les objectifs de cette coopération consistent à développer des solutions aux questions d’énergies renouvelables, d’efficacité énergétique et de réseaux électriques ainsi que l’accompagnement des projets.

 
Source: lematin.ma

A Propos de l'auteur