Environnement

Préparation du sommet mondial sur le climat..

La Secrétaire d'État française au Développement et à la francophonie, Annick Girardin. Ph. DR

«Nos partenaires marocains sont à nos côtés» dans la préparation de cette conférence, a déclaré la secrétaire d’État française au Développement et à la francophonie, Annick Girardin. Cette dernière a rappelé l’organisation récemment à Rabat du forum international sur les contributions nationales des pays dans le cadre de la convention-cadre sur les changements climatiques (INDC) auquel elle avait pris part.

La responsable française a aussi rappelé «l’Appel de Tanger : Pour une action solidaire et forte en faveur du climat », lancé à l’occasion de la visite effectuée en septembre dernier par le président français François Hollande au Maroc, notant que cet Appel témoigne de la mobilisation des deux chefs d’État en faveur de cette question. Girardin a également évoqué l’importance de la coordination entre les deux pays, d’autant plus que la ville de Marrakech abritera fin 2016 la COP 22. «Le Paris-Marrakech est déjà en route», a-t-elle dit. Cette réunion qui s’inscrit dans le cadre de la préparation de la COP 21 et à laquelle prend part, Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des représentants et président de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée (AP-UpM), est marquée par un échange des représentants des Parlements de l’UpM avec des membres de la société civile euro-méditerranéenne, à l’initiative de la Fondation Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures en Méditerranée, présidée par Élisabeth Guigou, et en collaboration avec le Secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée, Fathallah Sijilmassi.

Sorce: LE MATIN

A Propos de l'auteur